Simulateur en ligne, agent immobilier ou notaire : quelle solution pour faire évaluer son bien ?

Avec le succès des simulateurs en ligne, il est possible de procéder à une estimation de votre bien immobilier. Une innovation qui tend à voler la vedette aux agences immobilières ainsi qu’aux notaires qui se chargeaient, autrefois, exclusivement de ce genre de mission. Des trois solutions, laquelle est la plus avantageuse ?

Simulateur en ligne : rapide, simple et gratuit

La digitalisation n’a résolument épargné aucun domaine d’activité. Le simulateur d’estimation de bien immobilier en est la preuve. C’est un logiciel auquel il est possible de recourir afin d’évaluer sa maison. Pour y parvenir, l’outil utilise des fonctions algorithmiques qui combinent plusieurs informations du marché de l’immobilier.

L’estimation peut porter sur n’importe quel bien sur tout le territoire. Il ne faut que quelques minutes pour cette procédure qui, en plus, est simple et totalement gratuite, même si les estimations ne sont généralement qu’approximatives.

Agent immobilier : une estimation professionnelle et fiable

Le recours à un agent immobilier pour l’estimation d’un bien immobilier est l’option la plus courante. Ce professionnel de l’immobilier regroupe les données relatives au prix du mètre carré en fonction de facteurs tels que le prix des autres biens de la zone géographique ainsi que les caractéristiques du bien.

C’est sur cette base qu’il réalise une analyse comparative des plus rigoureuses pour vous fournir une estimation au plus près du prix du marché en utilisant des outils techniques. S’il est plus fiable qu’un simulateur, les délais de traitement sont plus longs. Par contre, il pourra vous accompagner si vous décidez de vendre votre bien.

Notaire : une estimation dans le cadre d’une procédure notariale

Tout comme l’agent immobilier, le notaire est un professionnel qui vous fournira une estimation au plus près de la valeur vénale du bien. La question est donc de savoir dans quel cas il faut recourir à un notaire plutôt qu’à une agence immobilière.  Cette option est envisageable lorsque l’estimation est suivie d’une procédure notariale à savoir une succession, un divorce, plus précisément dans le cadre d’une liquidation successorale ou matrimoniale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *