Immobilier : quelles évolutions du prix du m2 au premier semestre 2019 ?

Dans plusieurs grandes villes de France, le prix du mètre carré a connu des changements notables, en baisse pour certains, en hausse pour d’autres. Cela bouscule complètement les perspectives d’investissements de nombreux investisseurs immobiliers. Quelles ont été les plus importantes variations au cours de ces 6 derniers mois ?

Les prix en baisse à Paris

Pendant longtemps, la commune de Paris a caracolé en tête de celles où le prix du mètre carré était le plus élevé. Au cours des 6 premiers mois de l’année pourtant, le prix médian du mètre carré dans la capitale française a été de 9 450 €.

Cela représente une chute de 5 % par rapport au prix médian enregistrer à la fin d’année 2018. C’est un changement notoire qui a impacté les investissements immobiliers, ainsi que le mode de financement utilisé par la plupart des investisseurs. En savoir plus, sur ce lien.

Ainsi, Paris est en deuxième position des villes dans lesquelles l’immobilier au mètre carré est le plus cher, derrière la commune de Neuilly-sur-Seine où le prix du mètre carré est de 9 640 €.

Les variations significatives

La baisse des prix de l’immobilier à Paris n’est pas le seul bouleversement notable enregistré. L’une des communes dans lesquelles les hausses les plus importantes ont été enregistrées est Beausoleil où, avec à la hausse de 33 %, le prix du mètre carré est désormais de 5 830 €. Vient ensuite la commune de Sausset-les-Pins où la hausse est de 31 %, fixant ainsi le prix du mètre carré à 5 960 €.

En termes de baisses significatives, ce sont les communes de Versailles et de Vincennes qui sont les plus impactées. Avec respectivement une chute de 20 % et 19 %, le prix du mètre carré y est désormais de 5 400 € et 6 710 €.

Seules les communes de Levallois-Perret et Saint-Mandé n’ont connu aucune variation, ni hausse, ni baisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *